Portait de Arlette, modèle aux cheveux crépus
Les Portraits des Bouclées

Arlette

Arlette, 27 ans, Paris

Une anecdote vécue avec tes cheveux ?

A chaque fois qu’une personne, même inconnue, veut forcément nous toucher les cheveux et invente pleins de surnoms pour les qualifier … !

 

Quel a été le déclic qui t’a décidé à porter tes cheveux naturels ? 

Il y a 5 ans, j’étais défrisée et mes cheveux étaient dans un état lamentable. J’ai rencontré des problèmes comme la casse intense et l’alopécie. J’étais au bout du rouleau capillaire ! Je me suis dit qu’il y avait surement une solution dans le naturel mais je n’y connaissais absolument rien. Les réseaux sociaux ont été mon école. Merci les blogueuses beauté !

 

Qu’est ce qui a changé dans le fait de porter tes cheveux naturels ?

Je me sens plus vraie, plus légère, plus jolie, plus authentique…
Comment définirais-tu ta relation avec tes cheveux ?

« Je t’aime moi non plus » ! Quand je me dis que j’en ai marre et que je me fais une coiffure protectrice, 2 jours plus tard je rêve du moment où je pourrais retrouver mes cheveux naturels.

 

Quel type de coiffure portes-tu le plus souvent ?

J’adore porter mes cheveux en Afro.

 

Est-ce qu’il y a eu un moment où tu t’es dit “ca y est, j’ai compris mes cheveux” ?

Tous les 3 mois, j’ai l’impression de les avoir enfin compris ! C’est pour moi comme une aventure pendant laquelle je découvre et re-découvre ce qui me va.

 

Ton secret beauté ?

La simplicité dans les produits et le naturel.

 

Ta Bouclée favorite ? 

My natural sistas, car en plus de véhiculer un message sur l’amour de ses cheveux, elles véhiculent également un message sur plusieurs sujets de la vie d’une bouclées.

Les Bouclées
A travers Les Bouclées, nous avons souhaité créer un cocon, un espace dédié à la compréhension du cheveu sous toutes ses formes. Pour cela, nous avons le désir de valoriser le contenu issu de l’expérience des influençeurs. Notre souhait est de permettre à chacun de découvrir et échanger des conseils, se les approprier, les adapter à son cheveu, essayer, échouer, et enfin et surtout, comprendre la beauté naturelle de son cheveu et la transmettre autour de soi.

One thought on “Arlette”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *