Entrepreneurs

Ma Coiffeuse Afro, la plateforme dédiée à la réservation de coiffeuses en salon et à domicile

Rebecca Cathline est la fondatrice de Ma Coiffeuse Afro, la plateforme web et mobile permettant de réserver facilement une coiffeuse afro en salon et à domicile.

 

Comment t’es venu l’idée de créer Ma Coiffeuse Afro ?

J’ai toujours eu beaucoup de difficulté à trouver une coiffeuse pour mes cheveux, notamment lorsque celles que je connaissais n’étaient pas disponibles. Je passais des heures à en chercher sur des forums, et comme j’habitais dans une petite ville du 91 c’était plutôt compliqué pour qu’elles se déplacent !

“Lorsque j’ai entendu Christiane Taubira expliquer qu’elle faisait venir sa coiffeuse de Guyane pour être sûre d’être coiffée correctement , je me suis dit qu’il fallait vraiment faire quelque chose pour changer cette situation.”

Avec le temps, je me suis rendue compte que je demandais toujours les mêmes informations aux coiffeuses lors de mes recherches : leurs disponibilités et des photos de leurs réalisations. L’idée a peu à peu germé dans mon esprit, jusqu’au jour où je suis tombée sur une émission de télévision où était invitée Christiane Taubira. Lorsqu’elle a expliqué avoir fait venir sa coiffeuse de Guyane pour être sûre d’être correctement coiffée, je me suis dit qu’il fallait vraiment faire quelque chose pour changer cette situation. J’ai profité d’un licenciement économique pour me lancer dans entrepreneuriat!

 

Comment sélectionnez-vous les coiffeuses présentes sur Ma Coiffeuse Afro ?

Nous avons trois types de prestations sur Ma Coiffeuse Afro :

  • Les salons de coiffure : Les internautes peuvent y réserver des rendez-vous directement en ligne.
  • Les coiffeurs professionnels : Il existe des coiffeurs professionnels qui ne possèdent pas de fauteuils dans les salons de coiffure. Dans ce cas là, ils se déplacent à domicile.
  • Les coiffeurs “passionnés” : Ce sont des particuliers qui ont des compétences reconnues en coiffure, sans être professionnels.

Nous prenons le temps de discuter avec chaque coiffeuse qui souhaite travailler avec nous. Nous échangeons autour du concept de Ma Coiffeuse Afro afin de nous assurer que nous sommes bien en synergie. Nous leur demandons également des photos de coiffures qu’elles ont réalisé. Une fois la coiffeuse ou le salon inscrit, nous appelons les premières clientes afin de nous assurer que le rendez-vous s’est bien passé.

 

“Nous prenons le temps de discuter avec chaque coiffeuse qui souhaite travailler avec nous.”

Il n’existe pas de diplôme officiel pour la coiffure sur cheveu afro, penses-tu que cela puisse être un frein pour votre développement ?

Les coiffeurs sont clairement en demande de formation mais la demande des clients est telle que ce n’est pas un frein. Je sais que beaucoup de gens se battent pour qu’il existe un diplôme en France et j’espère qu’il existera bientôt !

 

Malgré le terme “Afro”, ton site n’adresse pas uniquement les cheveux naturels mais aussi les cheveux traités, et propose des prestations de maquillage. Souhaites-tu un jour t’élargir à des prestations sur d’autre types de cheveux ?

Nous nous adressons effectivement au cheveu afro, qu’il soit naturel ou traité. Nous n’avons pas prévu de nous orienter vers les cheveux lisses, le cheveu afro a besoin de ce service et c’est pour l’instant le challenge que nous avons choisi de relever.

Nous avons choisi de couvrir des prestations de maquillage par rapport à mon expérience personnelle, car chercher une maquilleuse est aussi compliqué que chercher une coiffeuse ! Mis à part ces deux angles, nous n’avons pas prévu d’adresser d’autres besoins pour le moment. Nous préférons nous concentrer sur l’amélioration de l’offre actuelle et de la plateforme en elle-même afin d’offrir une expérience client enrichie.

“Nous nous adressons au cheveu afro, qu’il soit naturel ou traité.”

Quelles sont les évolutions prévues à court terme pour Ma Coiffeuse Afro?

Nous avons de nombreux projets en cours mais pour l’instant, nous les tenons secrets ! Un très beau partenariat est en cours de négociation et je vous encourage à rester connectés…

 

Le marché de la beauté noire a beaucoup évolué depuis quelques années, comment ressens tu ce changement ?

On constate vraiment une évolution, et c’est notamment grâce à certaines blogueuses comme Blackbeautybag, qui a contribué à la valorisation de la beauté noire en France. Le secteur a changé grâce à des femmes comme elle. On ne s’étonne plus de voir des filles noires aux cheveux crépus ou frisés dans les publicités, et c’est la preuve que les mentalités évoluent petit à petit.

“A force d’initiatives, la société réalise qu’il existe un réel besoin pour les femmes aux cheveux frisés et crépus, et nous sommes désormais mieux accueillis.”

Ma Coiffeuse Afro a été nommée pour le prix des Réseaux Sociaux des Talents du Numérique, et tu n’as pas hésité à te saisir du réseau de la French Tech parisienne pour te faire connaître. Comment le sujet du cheveu afro, encore assez méconnu, a-t-il été accueilli?

Cela n’a pas été facile de prouver qu’il y avait un réel besoin. Les choses évoluent et c’est certainement dû à certains acteurs qui ont fait bouger les choses, je pense notamment à Afrostream. A force d’initiatives, la société réalise qu’il existe un réel besoin pour les femmes aux cheveux frisés et crépus, et nous sommes désormais mieux accueillies.

 

Tu connais sans doute l’application mobile Nappyme, qui propose des prestations de coiffures à domicile. Quelles sont les différences majeures avec Ma Coiffeuse Afro?

Notre principale différence est que nous incorporons des salons de coiffures à notre offre. Ceci dit, je pense sincèrement qu’il y a de la place pour tout le monde sur le marché. Il y a beaucoup de demande et l’arrivée de plus en plus d’entreprises sur le secteur du cheveu afro est très positif.

Je prends souvent l’exemple de la foodtech avec Deliveroo, Alloresto ou encore Foodora. L’existence d’un acteur historique n’a pas empêché la création de nouveaux acteurs qui ont réussi à se faire un nom.

“Il y a beaucoup de demande et l’arrivée de plus en plus d’entreprises sur le secteur du cheveu afro est très positif.”

Parlons de toi ! Quels sont tes produits favoris pour prendre soin de tes cheveux ?

Je n’ai malheureusement plus vraiment le temps de prendre soin de mes cheveux comme avant… Je suis une adepte des produits naturels tels que l’huile de coco, le miel ou encore le beurre de karité. Mes cheveux réagissent très bien à ces produits.

Côté marque, j’aime beaucoup la marque Keracare. Même si je préfère les produits bio de manière générale, je trouve les produits de cette marque excellents.

 

As-tu une personne qui t’inspire dans l’aventure Ma Coiffeuse Afro ?

Il n’y a pas qu’une seule personne qui m’inspire mais plutôt une combinaison de personnes. Tout d’abord ma mère, qui tient un institut de beauté bio et qui m’a toujours beaucoup inspiré et soutenu!

Je suis adepte des concours car je trouve que nous ne sommes jamais perdants. Les concours permettent d’avoir un retour sur notre projet de la part de personnes expérimentées qui ont de très bons conseils à donner.

J’ai ainsi eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont conseillé dans la création de Ma Coiffeuse Afro. Parmi elles Meryl job, la fondatrice de Vide-dressing qui m’apporte encore beaucoup au quotidien; Claude Terosier, fondatrice de Magic Maker; Emmanuel Dauphiné, qui fut notre coach à Incuba’school; et Jean-Philippe Bellaiche qui a également été notre coach dans le cadre du programme HEC Mercure.

Toutes ces personnes nous conseillent au quotidien et nous permettent d’avoir une bonne vision du projet afin de le faire grandir de la meilleure manière.


Retrouvez l’actualité de Ma Coiffeuse Afro sur leur site internet et sur leur application disponible sur l’Appstore et Googleplay !

 

Les Bouclées
A travers Les Bouclées, nous avons souhaité créer un cocon, un espace dédié à la compréhension du cheveu sous toutes ses formes. Pour cela, nous avons le désir de valoriser le contenu issu de l’expérience des influençeurs. Notre souhait est de permettre à chacun de découvrir et échanger des conseils, se les approprier, les adapter à son cheveu, essayer, échouer, et enfin et surtout, comprendre la beauté naturelle de son cheveu et la transmettre autour de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *