Tiamendy présente sur youtube ses conseils pour l'entretien du cheveu crépu
Blogueuses Interviews

Rencontre avec TiaMendy, de la chaîne youtube du même nom

Il y a quelque temps, nous avons eu le plaisir d’échanger un (long) moment avec Tiamendy.  Deux choses nous ont frappé chez elle, son recul sur le monde du cheveu naturel et l’attention particulière qu’elle porte à ses internautes.

Si vous cherchez à comprendre les compositions et à faire vos propres produits, filez consulter sa chaîne (après avoir lu l’interview bien sûr) sinon, restez, car elle refuse qu’on l’enferme dans une case…

 

Bonjour Tia, pourrais –tu te présenter et expliquer ce qui t’a motivé à créer une chaîne youtube ?

 Je m’appelle Tia et depuis 3 ans je possède une chaîne Youtube du nom de Tiamendy. J’aborde des thèmes tels que le cheveu crépu, le maquillage, l’identité de la femme noire et mes coups de cœur en général.

Lorsque j’ai arrêté les traitements chimiques, je n’ai pas assumé immédiatement mes cheveux. J’ai beaucoup appris au travers des chaînes Youtube mais je ne trouvais pas toutes les réponses à mes questions. J’ai constaté également que beaucoup de personnes intéressées par le retour au naturel ne suivent pas les blogs et ne comprennent pas ce nouveau vocabulaire.

« Elles ne souhaitent pas se lancer dans cette « aventure capillaire » compliquée or c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait. » 

Pour cela, j’ai souhaité compléter les informations qu’on trouvait déjà sur Youtube avec une approche pour les débutants où je traduis les expressions, j’explique simplement et je montre les gestes. Je sens que ça a aidé des internautes à mieux comprendre.

Qu’est ce qui différencie ta chaîne des autres chaines spécialisées dans le cheveu crépu ?

Les internautes sont ma première source d’inspiration pour de nouveaux sujets. Ils sont différents, certains auront un budget plus élevé ou vont préférer une odeur plus forte. Il n’existe ni produit ni routine miracle pour avoir des cheveux en bonne santé. Il s’agit d’un tout regroupant aussi les gestes. On a tendance à se diriger vers les rayons spécialisés or c’est un piège. Comprendre les étiquettes permet de mieux choisir les produits et de les adapter en fonction des besoins de ses cheveux. Certains internautes veulent absolument les produits américains or nous les payons plus chers ici. Elles se ruinent alors qu’ils existent des produits français aux compositions semblables.

« Comprendre les étiquettes permet de mieux choisir les produits et de les adapter en fonction des besoins de ses cheveux. »

C’est pour cela que vous trouverez très peu de recommandations de produits sur ma chaîne. Il m’arrive d’en tester mais je mets vraiment l’accent sur la composition des produits et les recettes maison. Je le fais également pour les internautes qui me suivent depuis certains pays où se procurer des produits est compliqué. Pour eux, c’est frustrant de voir les produits mis en avant sur internet alors qu’ils n’y ont pas accès. Sur ma chaîne, je fais des recettes basiques avec des ingrédients que tout le monde peut trouver.

« Si nous pouvons nous procurer des produits facilement dans certaines régions, c’est frustrant pour d’autres de voir les produits mis en avant sur internet lorsqu’ils n’y ont pas accès. »

  Tiamendy, chaine youtube destiné aux cheveux crépus naturels

Qu’est ce qui t’a poussé à créer tes propres produits ?

 Au début, j’achetais mes produits en supermarché tout en m’intéressant à la composition des produits. En creusant un peu plus, j’ai remarqué que même en enlevant certains ingrédients, ça reste nocif. C’est comme ça que j’ai commencé.

Cela étant dit, je ne m’enferme pas dans cette logique. Lorsque j’entends parler d’un produit ou que mes abonnés me posent des questions, il m’arrive d’en acheter et de les tester pour pouvoir faire un retour.

Je discutais avec une femme qui m’expliquait qu’aux Antilles, le défrisage était pratiquement un rite de passage, ressens-tu une évolution des mentalités ?

Plus qu’une évolution des mentalités, il s’agit d’une prise de conscience. Les profils des internautes sont variés. Il y a plus de mères et beaucoup d’hommes qui recherche des conseils pour leurs propres cheveux.

« Evoquer ces sujets sur Youtube permet de parler librement et de toucher un plus large public. »

Les gens comprennent que ce n’est pas un look que nous nous donnons mais qu’il s’agit tout simplement de notre type de cheveux. D’ailleurs, des personnes qui ne sont pas noires mais qui s’intéressent au bio et aux recettes regardent mes vidéos.

« Les gens comprennent que ce n’est pas un look que nous nous donnons mais qu’il s’agit tout simplement de notre type de cheveux. »

Se défriser les cheveux n’est pas agréable pourtant, nous le faisons bien souvent faute d’alternative. Désormais, si nous souhaitons prendre soin de nos cheveux naturels, nous pouvons. Il y a des jeunes qui n’auront jamais défrisé leurs cheveux et des mères qui ne pensent pas sauter le pas pour elle, ne défrisent pas pour autant les cheveux de leurs enfants. Sur ma chaîne, beaucoup de jeunes filles ont 12, 13 ans et Youtube leur offre de nouveaux modèles auxquels s’identifier. Elles peuvent voir des femmes aux même origines, leur ressembler et porter leurs cheveux différemment. Le défrisage va devenir de plus en plus rare.

« Sur ma chaîne, beaucoup de jeunes filles ont 12, 13 ans et Youtube leur offre de nouveaux modèles auxquels s’identifier. »

Tiamendy aide les internautes pour l'entretien des cheveux naturels crépus

Une astuce beauté à conseiller à ceux qui te lisent ?

 Si on peut, il vaut mieux éviter de se laver les cheveux avec des shampoings ou privilégier ceux qui sont sans sulfate. Il vaut mieux trouver des alternatives comme les poudres indiennes ou les après shampoings.

« Ca ne sert à rien de respecter les routines complètes, ni d’acheter tous les produits d’une même gamme. Il faut penser au marketing qui existe derrière tout ça. »

Si le cheveu n’en a pas besoin ce n’est pas nécessaire. Il vaut mieux comprendre les besoins de son cheveu et adapter sa routine. Cela s’apprend avec le temps mais il faut se poser les bonnes questions. Est-ce nécessaire de faire un bain d’huile et un masque ou encore un masque et un après shampoing…

Une personne qui t’a inspiré dans ton parcours ?

 Les premières youtubeuses francophone comme G6K, Mymou ou Curlidole m’ont inspiré. Ce sont les premières filles que j’ai vu, qui habitaient au même endroit que moi, avec les mêmes origines et avec d’aussi beau cheveu crépu. Elles m’ont donné envie de me lancer.

 


Si vous voulez retrouver Tia sur sa chaîne, c’est par ici 

 

Les Bouclées
A travers Les Bouclées, nous avons souhaité créer un cocon, un espace dédié à la compréhension du cheveu sous toutes ses formes. Pour cela, nous avons le désir de valoriser le contenu issu de l’expérience des influençeurs. Notre souhait est de permettre à chacun de découvrir et échanger des conseils, se les approprier, les adapter à son cheveu, essayer, échouer, et enfin et surtout, comprendre la beauté naturelle de son cheveu et la transmettre autour de soi.

One thought on “Rencontre avec TiaMendy, de la chaîne youtube du même nom”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *